printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Rapport d’évaluation des actions de formation du CADTM 2008
par Christine Vanden Daelen
24 juin 2009

Cette étude a été confiée à Christine Vanden Daelen, Master en Sciences Politiques et 3e Cycle d’Etudes spécialisées en Coopération au développement à l’Université Libre de Bruxelles.

Sur base des évaluations des questionnaires sondant la satisfaction des participants aux actions de formation organisées par le CADTM en 2008, cette analyse se propose de réaliser une estimation qualitative – en fonction des critères de la pertinence, de la performance, de la cohérence, de l’adhésion et de l’impact – de ces différentes activités formatives. Le choix de réaliser une analyse en fonction de ces cinq critères nous parut méthodologiquement plus riche qu’une présentation axée sur la seule détermination des points forts et des points faibles de chaque action de formation.

La première formation analysée appartient au volet « Education » pour lequel le CADTM bénéficie de subsides de la DGCD. Ces formations sont répertoriées dans le Plan d’action 2008 du CADTM en son action 3 « Sensibilisation et formation des citoyens belges et du monde aux alternatives pour un développement humain socialement juste et écologiquement soutenable ». Elles poursuivent l’objectif général d’informer et de sensibiliser le grand public, les étudiants et les universités aux problématiques spécifiques du financement du développement humain et des droits fondamentaux. Le WE résidentiel d’octobre « Amérique latine : vers des avancées politico-juridiques au service des peuples ? » est à charge de la Communauté française. Elle relève de l’axe 1 « Participation, éducation et formation citoyenne » du Rapport annuel d’activité 2008 du CADTM subsidié par la Communauté française et participe à l’objectif de l’association de renforcer, via ses activités spécifiques d’éducation permanente, les mouvements sociaux et citoyens autour d’alternatives communes pour une mondialisation des droits fondamentaux, la sensibilisation et la participation d’un maximum de citoyens aux enjeux liés à ces alternatives.

La dernière activité évaluée dans cette étude relève également du volet « Education ». Elle est assignée à l’action 2B « Appui et renforcement de la société civile belge et internationale » du Plan d’action 2008. Elle ambitionne de faire en sorte que la question de la dette soit un enjeu important pour le mouvement altermondialiste et que l’expertise du CADTM en la matière renforce la pertinence des alternatives proposées ». Ces actions s’orientent vers un public-cible précis regroupant les cadres et les éléments clé du mouvement altermondialiste, des parlementaires et des fonctionnaires des institutions. Il s’agit de formations plus poussées permettant à ces éléments-clé la restitution vers d’autres publics.


Christine Vanden Daelen

Permanente au CADTM Belgique