Vidéo

Un espoir se lève en mer Égée pour le peuple grec

20 janvier 2015 par CADTM France


Intervention du CADTM France au meeting de soutien au peuple grec, Paris le 19 janvier.

Un espoir se lève en mer Égée pour le peuple grec et pour tous les peuples européens. La concrétisation de cet espoir dépend certes en premier lieu des classes populaires grecques et de Syriza à qui nous apportons tout notre soutien, mais aussi de notre capacité à construire cette Europe des luttes dont nous avons cruellement besoin dans tous les pays européens.

La victoire de Syriza n’est pas garantie, même si elle est fort probable.
Dans les 2 cas (victoire ou échec), l’Europe de la finance, les institutions européennes, le FMI FMI
Fonds monétaire international
Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux.

À ce jour, 188 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale).

Cliquez pour plus.
, les gouvernements faussement dits de gauche ou clairement de droite qui ont tous opté pour le néolibéralisme, tous ceux qui ont fait de la Grèce le laboratoire des politiques néolibérales les plus violentes et des grecs les cobayes de la régression sociale la plus extrême jamais menée en Europe, mèneront une offensive encore plus forte contre le peuple grec parce qu’ils ont peur de la contagion.

Face aux réactions prévisibles de la finance et des gouvernements à sa botte, il nous appartient de nous armer démocratiquement et de façon transparente contre la machine de guerre de la finance.

La dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
publique est en Grèce, comme aussi partout en Europe et dans les pays du Sud de la planète, une arme de destruction massive dirigée contre les peuples. Elle est le fer de lance des politiques d’austérité, des plans d’ajustement structurels et autres mémorandas. Elle est l’arme privilégiée de cette Europe de la finance, la seule Europe réellement construite aujourd’hui.

C’est pourquoi le CADTM propose la constitution d’une commission internationale d’audit de la dette publique, grecque dans un premier temps, et dont les travaux s’étendraient aux autres dettes publiques des pays européens, espagnole, portugaise, irlandaise, française, etc.

Il s’agit, avec cette commission internationale d’audit, non pas laisser des spécialistes des autres pays européens, mais de construire une démarche citoyenne permettant de rendre lisibles par le plus grand nombre les mécanismes et la nature de cette dette qui peut être :

  • insoutenable (dont le paiement empêche la satisfaction des besoins fondamentaux de la population),
  • illégitime (qui n’a pas servi l’intérêt général),
  • odieuse (qui a nui sciemment aux intérêts de la population),
  • ou illégale (qui n’a pas respecté les lois et constitution du pays concerné).

La dette grecque concentre ces 4 catégories de dette présentées ici rapidement et définies de façon plus complète par le droit international.

Il s’agit de mettre en place, avec l’ensemble du mouvement social européen, syndicats, partis politiques de gauche et associations, une dynamique citoyenne appuyée par des mobilisations pour décider démocratiquement du sort à réserver à cette dette.

Pour notre part, nous plaidons en faveur de l’annulation de ces 3 dernières catégories de dette et de la primauté de la satisfaction des besoins humains fondamentaux sur le paiement de la dette.

Nous plaidons en préalable pour un moratoire Moratoire Situation dans laquelle une dette est gelée par le créancier, qui renonce à en exiger le paiement dans les délais convenus. Cependant, durant la période de moratoire, les intérêts continuent de courir. Un moratoire peut également être décidé par le débiteur, comme ce fut le cas de la Russie en 1998 et de l’Équateur en 1999. du paiement de ces dettes, le temps de réaliser cet audit. Ce moratoire permettra aussi d’identifier les créanciers. Nous faisons la différence entre les petits porteurs qu’il n’est pas question de spolier et le monstre froid de la finance et des spéculateurs à qui nous ne voulons pas faire de cadeaux.

La dette grecque est détenue à plus de 80% par la BCE BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
, le FMI et les États européens (prêts bilatéraux et via le Fonds de stabilité financière). Une de nos tâches en France est d’exiger l’abandon des créances Créances Créances : Somme d’argent qu’une personne (le créancier) a le droit d’exiger d’une autre personne (le débiteur). françaises envers la Grèce comme nous réclamons l’abandon des créances françaises envers les pays du tiers-monde.

L’Europe de la finance a peur que la Grèce serve d’exemple aux autres peuples européens. Ils ont peur que le mur de la finance se fissure et que les populations victimes des politiques d’austérité décident de prendre leurs affaires en main et d’inverser la courbe de l’histoire.

Ils ont raison d’avoir peur : un gouvernement démocratiquement élu, qui œuvre dans l’intérêt de la population et qui applique le programme rappelé à Thessalonique, ce n’est pas bon pour la spéculation Spéculation Opération consistant à prendre position sur un marché, souvent à contre-courant, dans l’espoir de dégager un profit.
Activité consistant à rechercher des gains sous forme de plus-value en pariant sur la valeur future des biens et des actifs financiers ou monétaires. La spéculation génère un divorce entre la sphère financière et la sphère productive. Les marchés des changes constituent le principal lieu de spéculation.
et le profit !

À leur tour le cauchemar et à nous les rêves d’une vie décente ! À nous le rêve d’une Europe en marche, sociale et démocratique, d’une Europe des peuples pour les peuples ! 

D’une Europe soucieuse des droits démocratiques et sociaux, d’une Europe qui met en œuvre une autre redistribution des richesses, qui permet la transition énergétique, qui rompt clairement avec les inégalités hommes/femmes, pour une Europe enfin solidaire et humaine !

Je terminerai en reprenant le titre du communiqué de presse du CADTM Europe :

Bas les pattes de la Grèce qui lutte et résiste !

Je vous remercie !

Pascal Franchet pour le CADTM France à 25mn40


Meeting de soutien au peuple grec avec Syriza à... by CN-PCF

A quelques jours des législatives anticipées en Grèce, meeting de soutien au peuple grec avec Syriza lundi 19 janvier 2015 à Japy.

Avec : Georgios Katrougalos ( député européen Syriza ), Susan George ( Attac ), Pierre Laurent (Président du PGE, secrétaire national du PCF), Pascal Franchet (CADTM), Jean-Luc Mélenchon (député européen, PG), Cécile Duflot (Ancienne ministre du logement EELV), Patrick Saurin (Sud BPCE), Guillaume Balas (député européen PS), Clémentine Autain (Ensemble), collectif Troïka Troïka Troïka : FMI, Commission européenne et Banque centrale européenne qui, ensemble, imposent au travers des prêts des mesures d’austérité aux pays en difficulté. Basta !, CGT, SNESUP, Compagnie Erina, Liêm Hoang Ngoc ( socialistes affligés ), Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne)

A l’appel de :

Organisations Politiques

Altra Europa con Tsipras France, Bloco de Esquerda France, Club des Socialistes affligés, Ensemble !, Gauche Unitaire, Izquierda Unida France, Jeunes Ecologistes, Mouvement des Jeunes Communistes de France, Nouvelle Donne, Parti Communiste Français, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de la Gauche Européenne, Parti de Gauche, Parti Démocratique des Peuples de Turquie (HDP) France, République et Socialisme, Rifondazione Comunista France

Organisations syndicales

Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT, Sud BPCE, Sud Santé Sociaux, Union Syndicale de la Psychiatrie

Associations

ATTAC, Collectif Roosevelt, Collectif Solidarité France Grèce pour la Santé, CADTM (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde), Compagnie Errina, Femmes Egalité, Fondation Copernic, Journal électronique ReSPUBLICA, Les Désobéissants, Les efFRONTé-e-s, Marches européennes contre le chômage, Mouvement du Christianisme social, REP Réseau Education Populaire, Transform Europe

Personnalités

ANGELI Verveine (Solidaires), BAYOU Julien (porte parole Europe Ecologie Les Verts), BACHE Marinette (Conseillère de Paris, Présid ente Nationale de Résistance Sociale), FILOCHE Gérard (membre du bureau politique du PS), GASSER Philippe (Psychiatre, Union Syndicale de la psychiatrie), KAHANE Claudine (syndicaliste universitaire du SNESUP), KAKI M’hamed (Militant associatif), LETOURNEUR Yves (philosophe et poète), HOANG NGOC Liêm (ancien député européen corapporteur du rapport au parlement européen sur la Troïka), SABADO François (membre de la direction de la IVème Internatio- nale), STERDYNIAK Henri (Economistes atterrés).