Concert

Sur les traces de Thomas Sankara avec Samsk le Jah

9 juin 2010 par Pauline Imbach , Patrick Taliercio


Le concert de Samsk le Jah, organisé le 26 mai 2010 à Liège par le Groupe Thomas Sankara (GTS – Comité pour l’Annulation de la Dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
du Tiers Monde - CADTM) a fait danser plus de 100 personnes ! Le groupe de musiciens formé pour l’occasion et ainsi baptisé « une répète, un concert » a remporté le défi en mettant « le feu » au Carlo Lévi (haut lieu liégeois de rencontres interculturelles).

La soirée « Sur les traces de Thomas Sankara » a débuté par la projection d’un spot de présentation du GTS, réalisé en 2007 à l’occasion de la venue de Keny Arkana à Liège pour les 20 ans de l’assassinat de Thomas Sankara [1].

Puis la projection du discours de Thomas Sankara prononcé au sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) en 1987 a permis au public liégeois de découvrir le combat du révolutionnaire burkinabé sur la question de la dette. Sams K a alors présenté l’héritage de cette lutte qui a marqué l’ensemble du continent africain, en insistant sur la nécessité de solidarités entre les peuples du Sud et du Nord face aux élites qui les oppriment. Le concert a alors démarré dans une ambiance combative attisée par les chansons et les prises de positions engagées de Samsk ! Une Jam session a ensuite clôturé la soirée.

La soirée a également été l’occasion de recueillir des signatures à l’appel « Justice pour Thomas Sankara Justice pour l’Afrique » [2] qui demande, entre autre, la mise en place d’une enquête indépendante sur l’assassinat de Thomas Sankara.

La patrie ou la mort nous vaincrons ! Hasta la victoria siempre !!

Film/interview de Samsk le Jah réalisé à cette occasion par Patrick Taliercio

Samsk le Jah :

Artiste musicien, Interprète, auteur compositeur, journaliste, animateur de reggae à la radio OUAGA FM, en somme, samsklejah qui n’est plus à présenter à la jeunesse africaine car profondément engagé dans la lutte pour la préservation de l’identité africaine. Inspiré par le mouvement rastafari, il transmet un message d’unité et de prise de conscience en prenant comme exemple certaines grandes figures qui ont fait l’histoire de ce monde. Cette revendication de son identité culturelle, a été transmise par nombre de ses grands symboles (Haïlé Sélassié, Marcus Garvey, Patrice Lumumba, Thomas Sankara, etc.) afin de donner un espoir dans l’unification du continent le plus riche au monde « Mama Africa ». Mais, hélas, l’épée assassine de Babylon est toujours à faucher femmes et hommes qui pensent à construire une Afrique libre et digne.
Samsklejah, aujourd’hui très écouté par la jeunesse, partage avec celle-ci, ses espoirs et aspirations de voir une Afrique INDEPENDENTE.


Voir en ligne : Samsk le Jah


Autres articles en français de Pauline Imbach (67)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Autres articles en français de Patrick Taliercio (4)