Le Mexique a prouvé qu’il est possible de répudier une dette

Juillet 2017

22 juillet 2017 par Eric Toussaint


Résumé : Cette étude consacrée au Mexique pour la période qui s’étend du début du 19e siècle à la Seconde Guerre mondiale montre comment un État « périphérique » (pays dits en voie de développement, par opposition au centre) peut répudier victorieusement une dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
même si elle est réclamée sous la menace des canons par des puissances impériales.Le Mexique est le seul pays ex-colonial qui, au 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle, ait réussi par ses propres moyens à imposer de cuisantes défaites à ses créanciers. Le Mexique a répudié en 1861 une partie de la dette externe et interne qui lui était réclamée et a obtenu une victoire en 1867 après avoir repoussé un important corps expéditionnaire français. À partir de 1914 et pour plus de trente ans, sous la pression d’une authentique révolution populaire, le Mexique, une nouvelle fois, a suspendu le paiement de sa dette. Dès lors, de profondes réformes économiques et sociales ont été mises en œuvre et, après la Seconde Guerre mondiale, l’économie mexicaine s’en est trouvée renforcée.Cette histoire très peu connue mérite d’être mise en exergue car elle rompt avec le principe « TINA ». Elle démontre que la lutte déterminée d’une population dominée face aux grandes puissances et à la finance internationale peut conduire à d’importants progrès sociaux.




Eric Toussaint

docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris VIII, porte-parole du CADTM international et membre du Conseil scientifique d’ATTAC France.
Il est l’auteur des livres, Capitulation entre adultes : Grèce 2015, une alternative était possible, Syllepse, 2020, Le Système Dette. Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation, Les liens qui libèrent, 2017 ; Bancocratie, ADEN, Bruxelles, 2014 ; Procès d’un homme exemplaire, Éditions Al Dante, Marseille, 2013 ; Un coup d’œil dans le rétroviseur. L’idéologie néolibérale des origines jusqu’à aujourd’hui, Le Cerisier, Mons, 2010. Il est coauteur avec Damien Millet des livres AAA, Audit, Annulation, Autre politique, Le Seuil, Paris, 2012 ; La dette ou la vie, Aden/CADTM, Bruxelles, 2011. Ce dernier livre a reçu le Prix du livre politique octroyé par la Foire du livre politique de Liège.
Il a coordonné les travaux de la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015 par la présidente du Parlement grec. Cette commission a fonctionné sous les auspices du parlement entre avril et octobre 2015.