2005, année de toutes les mobilisations contre l’OMC

7 avril 2005 par CADTM


Le sommet de Cancun (au Mexique) a représenté un échec cuisant pour l’OMC OMC
Organisation mondiale du commerce
Créée le 1er janvier 1995 en remplacement du GATT. Son rôle est d’assurer qu’aucun de ses membres ne se livre à un quelconque protectionnisme, afin d’accélérer la libéralisation mondiale des échanges commerciaux et favoriser les stratégies des multinationales. Elle est dotée d’un tribunal international (l’Organe de règlement des différends) jugeant les éventuelles violations de son texte fondateur de Marrakech.

L’OMC fonctionne selon le mode « un pays – une voix » mais les délégués des pays du Sud ne font pas le poids face aux tonnes de documents à étudier, à l’armée de fonctionnaires, avocats, etc. des pays du Nord. Les décisions se prennent entre puissants dans les « green rooms ».

Site : www.wto.org
, qui ne veut plus réitérer l’expérience. L’OMC a adopté depuis quelques temps une nouvelle « méthode » pour faire passer en douce ses politiques néolibérales qui s’attaquent maintenant à tous les domaines de la vie : il s’agit de convoquer des réunions à huis-clos au sein du secrétariat de Genève, sans tambour, ni trompette... pour que tout soit déjà arrangé avant d’arriver à Hong Kong. Il n’en demeure pas moins que l’agenda de l’OMC reste très chargé, d’où la nécessité de porter plus que jamais toute l’attention sur les évènements suivants, en vue d’organiser des mobilisations locales et européennes.

Services : du 7 au 25 février dernier ont eu lieu des négociations sur l’AGCS (Accord général sur le commerce des services), concernant en particulier la privatisation des services publics. Une première action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
, coordonnée par le Forum social lémanique, a eu lieu devant l’OMC le 17 février.

6 avril : réunion européenne contre l’OMC à Genève.

Semaine d’action mondiale du commerce du 10 au 16 avril : un groupe d’organisations et d’ONG internationales, dont Via Campesina et Attac France, organisent cette semaine d’action, a laquelle nous nous associons.

Agriculture : du 20 au 22 avril se « célèbrera » la dixième conférence annuelle de l’OMC. Le syndicat paysan Uniterre et le FSL organisent une action le 21 avril, en profitant du rapprochement avec la Journée internationale de lutte paysanne (le 17 avril). Une occasion pour rappeler à l’OMC la mort du paysan coréen Lee et celle de centaines de milliers d’autres, victimes des politiques de « libre-échange ».

Conseil général de l’OMC : les 26 et 27 mai à Genève.

1er et 2 juin : journées sur l’OMC et les négociations organisées par la Communauté du Travail à Berne.

14 juin : journée d’action contre l’OMC proposée par la Marche mondiale des femmes.

Conseil général de l’OMC du 27 au 29 juillet à Genève.

Conseil général de l’OMC les 19 et 20 octobre à Genève ( autour de ces dates, l’organisation d’une action au niveau européen est en discussion).




Autres articles en français de CADTM (279)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 270