printer printer Cliquer sur l'icône verte à droite
Les lingots de Pinochet
par Julie Castro
7 novembre 2006

Ce sont 9 620 kg d’or, sous forme de lingots, qui ont
été découverts au nom de Pinochet dans les coffres de
la banque HSBC à Hong-Kong. Au cours actuel, cela
représente la coquette somme de 190 millions de dollars.
L’ancien dictateur n’en est pas à son coup d’essai
 : il y a deux ans déjà, l’existence d’une centaine de
comptes à son nom ou à celui de membres de sa famille
avait été rendue publique. Ces comptes totalisaient un
montant de plus de 27 millions de dollars.

Le régime dictatorial de Pinochet, mis en place avec
l’aval musclé des Etats-Unis, a été le laboratoire des
politiques néolibérales. La Banque mondiale, qui ne
pouvait pourtant ignorer la nature de ce régime, a prêté
massivement au dictateur. Où sont passées ces sommes
 ? Pour l’essentiel, elles ont fait un aller-retour rapide
 : de banque du Nord à banque du Nord, mais parties
en tant que prêts au gouvernement chilien, elles
reviennent dans les mêmes institutions comme avoirs
personnels de la famille Pinochet ou des autres dignitaires
du régime.

Ces lingots, « retrouvés » à Hong-Kong, doivent être
restitués dans leur intégralité au peuple chilien. De
même que tous les fonds du dictateur et de ses proches,
dispersés aux quatre coins de la planète bancaire.
L’audit, cette actualité le rappelle, est plus que
jamais indispensable pour disséquer véritablement la
dette chilienne et appliquer le principe de la dette
odieuse : toute dette contractée par un régime dictatorial
et n’ayant pas bénéficié à la population n’a pas à
être remboursée aux créanciers.


Julie Castro