Université du CADTM à Liège : J -18 !

6 septembre par CADTM Belgique


Crise économique, crise financière, crise de la dette, crise climatique, crises politiques, crises sociales, et depuis plus d’un an crise sanitaire. Partout sur la planète, les populations se retrouvent confrontées à des problèmes structurels, impactant gravement leur quotidien. Mais loin de se résigner, ces mêmes populations s’organisent et agissent pour défendre et se réapproprier leurs droits, leurs libertés, et prouver qu’un autre monde est possible ! Un monde respectueux des êtres vivants, du vivre-ensemble. Un monde où entraide et solidarité balayent d’un revers la compétition et la division. Un monde où financiarisation, spéculation, extraction et destruction au profit de quelques-uns ne serait plus qu’un mauvais souvenir. Alors que le gâteau des richesses n’en finit plus de gonfler, pauvreté et inégalités progressent toujours.

Bien que malmenées, les populations ne lâchent rien ! Depuis 2019, la liste des mobilisations d’envergure est impressionnante ! Algérie, Angola, Australie, Biélorussie, Bolivie, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Colombie, Côte d’Ivoire, États-Unis, Équateur, Espagne, Grèce, Guatemala, Guinée, France, Haïti, Hong Kong, Hongrie, Inde, Irak, Iran, Liban, Mali, Maurice, Myanmar, Namibie, Nicaragua, Nigeria, Pakistan, Pérou, Pologne, Puerto Rico, Roumanie, Russie, Slovénie, Soudan, Tanzanie, Thaïlande, etc. Autant de pays où les peuples se sont opposé à l’impérialisme occidental ou des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), à des régimes militaires et/ou dictatoriaux, à la corruption, au détournement d’argent public, à l’évasion fiscale, aux mesures néolibérales, à la destruction de la planète, à l’extractivisme Extractivisme Modèle de développement basé sur l’exploitation des ressources naturelles, humaines et financières, guidé par la croyance en une nécessaire croissance économique. , à l’agro-industrie, à la xénophobie, aux violences policières et sexuelles ; se sont fait entendre pour défendre leurs droits fondamentaux, sans oublier les mobilisations croissantes contre le fascisme ou encore l’essor toujours plus important des mouvements féministes et pour les droits des LGBTIQ+.

Depuis sa création en 1990 et sa première université d’été organisée en 2009 en Belgique, c’est modestement mais vigoureusement que le réseau international du CADTM soutient toutes les organisations et coalitions qui agissent pour l’égalité, la liberté, la dignité, la justice sociale, la préservation de la nature et la paix. Dans une perspective internationaliste, le CADTM considère que pour parvenir à ces changements et réaliser l’émancipation sociale, ce sont les peuples eux-mêmes qui devront relever le défi du changement. Ils ne doivent pas être libérés, ils doivent se libérer eux-mêmes.

Cette année encore lors de notre université, l’accent sera mis sur les luttes en cours et sur les alternatives ! La question des dettes illégitimes sera bien sûr centrale, mais pas que ! Féminismes, paysannerie, migrations, économie solidaire, lutte contre l’extrême droite, organisations populaires et sociales seront à l’honneur ! Tant en Belgique avec les nombreux groupes « En lutte » créés depuis le début de la pandémie, qu’à l’international avec l’accueil d’une délégation de Zapatistes du Mexique ! Conférences, ateliers, rencontres, discussions, échanges et pédagogie jalonneront cet événement, afin qu’il soit accessible à tou-tes ! Après la Marlagne à Namur et la Cité Miroir l’an dernier, nous vous accueillerons cette année à l’Auberge Simenon située à Liège le week-end du 25-26 septembre.

Alors n’attendez plus ! A vos inscriptions et à très bientôt pour de nouveau faire résonner ce message : « le monde n’est pas une marchandise, nos vies valent plus que leurs profits ». Face à la crise globale, annulation des dettes pour la justice sociale !

Pour vous inscrire directement au week-end du 25-26 septembre, remplissez le formulaire ci-dessous.
Si vous rencontrez un problème technique pour envoyer le formulaire, merci de répondre à l’ensemble des informations demandées et d’envoyer le tout par mail à remi [at] cadtm.org en indiquant pour objet « udt21 »

Hébergement

Les chambres se situent à l’Auberge Georges Simenon à Liège, lieu de notre Université d’été.

Les chambres comprennent 4 lits simples et disposent chacune d’une douche, d’un lavabo et d’un WC.

Pour accéder à la chambre, une carte magnétique vous sera délivrée.

Repas

Les repas, exclusivement végan, seront servis au réfectoire de l’Auberge Simenon.
Seuls les repas du matin et du midi, du samedi 25 et du dimanche 26 septembre, sont pris en charge par le CADTM. 

Indiquez ici si vous avez un régime alimentaire particulier. Rappel : tous les repas seront végan.

REGLEMENT

Nous appliquons une politique tarifaire à 3 niveaux afin de permettre à tous les types de revenu de participer.

Si le tarif demandé représente un obstacle à votre participation, n’hésitez pas à nous contacter, nous trouverons une solution !

Le tarif comprend :
- l’accès à l’ensemble des activités de notre université d’été ;
- l’hébergement à l’Auberge Simenon en chambre quadruple pour les personnes en ayant fait la demande dans le formulaire ;
- les repas (matin et midi) pour les personnes en ayant fait la demande dans le formulaire.

Les paiements sont à effectuer par virement bancaire. Nous vous communiquerons les coordonnées après votre inscription.

Si vous souhaitez vous abonner aux publications du CADTM, merci de nous indiquer votre adresse postale complète (N°, Voie, Ville, Pays)

Souhaitez-vous que vos enfants soient gardés par un.e professionnel.le en journée ? (merci de préciser le nombre d'enfants ainsi que leur âge - pas en dessous de 4 ans)




Autres articles en français de CADTM Belgique (146)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140