Un jubilé de la dette pour lutter contre la crise sanitaire et économique du Covid-19

Appel international

9 avril par Collectif


Le CADTM international accepte de signer malgré le fait que nous soyons opposés à demander au FMI qu’il « introduise des directives claires pour décider de quand une dette devient insoutenable, et qu’il respecte la règle qu’il s’est donnée de ne prêter aux États dont la dette est jugée insoutenable qu’en cas de défaut ou de restructuration de sa dette. »

Le CADTM recommande de ne jamais faire confiance au FMI et à la Banque mondiale et de ne plus passer d’accord avec ces institutions qui ont prouvé tout au long de leur existence le caractère néfaste de leurs actions.

Le CADTM signe néanmoins l’appel car il est clairement affirmé que « Les États emprunteurs ont le pouvoir de cesser de rembourser leur dette, et ne devraient pas encourir de pénalités s’ils recourent à cette mesure. Tous les prêteurs devraient donc accepter l’annulation immédiate des paiements des dettes venant à échéance en 2020, sans accumulation d’intérêts et de charges et sans pénalités. »



Autres articles en français de Collectif (100)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

Traduction(s)