Un Plan B pour l’Europe

Appel pour construire un espace de convergence contre l’austérité et pour la construction d’une vraie démocratie.

15 janvier par Plan B Europe

En juillet 2015 nous avons assisté à un coup d’État financier orchestré depuis l’Union européenne (UE) et ses institutions contre le gouvernement grec. Condamnant ainsi la population grecque à continuer à souffrir des politiques d’austérité qu’elle avait rejetée par deux fois dans les urnes. Ce coup d’État a intensifié le débat sur le pouvoir des institutions de l’UE, son incompatibilité avec la démocratie y son rôle de garante des droits élémentaires exigés par les européens.

Nous savons qu’il existe des politiques alternatives à l’austérité. Des initiatives comme « Pour un Plan B en Europe » , « Austerexit » ou « DiEM25 (Democracy in Europe Movement 2025) » dénoncent le chantage exercé contre la Grèce au travers du troisième mémorandum. Ces initiatives dénoncent également l’échec économique que ce troisième mémorandum entrainera et le caractère antidémocratique de l’UE. Un caractère d’ailleurs reconnu par le propre président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui a déclaré qu’ « il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens« .

Nous sommes aussi les témoins de l’absence de solidarité, parfois même de la xénophobie, des institutions européennes et des États membres face à l’arrivée de réfugiées originaires du Moyen-Orient et d’Afrique et devant le drame humanitaire que ces derniers vivent. Nous soulignons l’hypocrisie de l’UE en matière de droits de l’homme. L’UE est, de manière indirecte, au travers des ventes d’armes ou de ses politiques commerciales, un acteur clé des conflits qui ont provoqué les récentes crises humanitaires.

Les politiques d’austérité initiées depuis le début de la crise il y a huit ans privatisent les biens communs et détruisent le droit du travail, alors qu’elles devraient faire face aux causes initiales de la crise comme la dérégulation du système financier et la prise de control des institutions de l’UE par les entreprises au travers des grands lobbies Lobby
Lobbies
Un lobby est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d’un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions détentrices de pouvoir. Le lobbying consiste ainsi en des interventions destinées à influencer directement ou indirectement l’élaboration, l’application ou l’interprétation de mesures législatives, normes, règlements et plus généralement, toute intervention ou décision des pouvoirs publics. Ainsi, le rôle d’un lobby est d’infléchir une norme, d’en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes.
et de la pratique des « portes tournantes ». L’UE promeut de fausses solutions en négociant dans la plus grande opacité et sans presque aucun control démocratique, des traités commerciaux et d’investissements comme le TTIP/TAFTA, le CETA ou le TiSA, qui éliminent ce qu’ils considèrent comme des barrières au commerce : les droits et les normes qui protègent les citoyens, les travailleurs et l’environnement. C’est un coup porté contre nos démocraties et l’État de droit, particulièrement au travers des mécanismes de protection des investisseurs.

L’actuelle UE est, de facto, gouvernée par une technocratie au service des intérêts d’une petite mais puissante minorité représentante des pouvoirs économique et financier. Tout ceci a provoqué, dans de nombreux pays en Europe, la résurgence des discours d’extrême-droite et des thèses xénophobes et nationalistes. Comme démocrates, nous avons la responsabilité de réagir devant cette menace et d’empêcher que les fascismes capitalisent sur la douleur et le mécontentement. D’ailleurs, les citoyens, ont malgré tout, fait preuve de solidarité envers les milliers de personnes réfugiées qui pâtissent de cette tragédie humanitaire.

La société a déjà commencé à travailler en faveur d’un changement radical des politiques de l’UE. Les mobilisations sociales comme celles de Blockupy, de la campagne contre le TTIP/TAFTA, l’Alter Summit, la grève générale européenne de 2012, les Marches européennes ou l’important travail réalisé par les nombreuses plateformes citoyennes et ONG ont crée un précieux capital humain, intellectuel et idéologique pour la défense des droits de l’homme, le respect de la Terre et la dignité des personnes au-delà des intérêts politiques et économiques. Nous croyons cependant qu’une plus grande coordination et coopération des mobilisations au niveau européen sont nécessaires.

Beaucoup de propositions sont sur la table pour en finir avec l’austérité : une politique fiscale juste, la fermeture des paradis fiscaux Paradis fiscaux
Paradis fiscal
Territoire caractérisé par les cinq critères (non cumulatifs) suivants :
(a) l’opacité (via le secret bancaire ou un autre mécanisme comme les trusts) ;
(b) une fiscalité très basse, voire une imposition nulle pour les non-résidents ;
(c) des facilités législatives permettant de créer des sociétés écrans, sans aucune obligation pour les non-résidents d’avoir une activité réelle sur le territoire ;
(d) l’absence de coopération avec les administrations fiscales, douanières et/ou judiciaires des autres pays ;
(e) la faiblesse ou l’absence de régulation financière.

La Suisse, la City de Londres et le Luxembourg accueillent la majorité des capitaux placés dans les paradis fiscaux. Il y a bien sûr également les Iles Caïmans, les Iles anglo-normandes, Hong-Kong, et d’autres lieux exotiques. Les détenteurs de fortunes qui veulent échapper au fisc ou ceux qui veulent blanchir des capitaux qui proviennent d’activités criminelles sont directement aidés par les banques qui font « passer » les capitaux par une succession de paradis fiscaux. Les capitaux généralement sont d’abord placés en Suisse, à la City de Londres ou au Luxembourg, transitent ensuite par d’autres paradis fiscaux encore plus opaques afin de compliquer la tâche des autorités qui voudraient suivre leurs traces et finissent par réapparaître la plupart du temps à Genève, Zurich, Berne, Londres ou Luxembourg, d’où ils peuvent se rendre si nécessaires vers d’autres destinations.
, des systèmes d’échanges complémentaires, la remunicipalisation des services publics, la répartition égalitaire du travail y compris pour les personnes qui restent au foyer, un modèle de production basé sur les énergies renouvelables, la réforme ou l’abolition du pacte fiscal européen, en particulier du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans le cadre de l’Union économique et monétaire.

L’exemple grec nous a montré que pour faire face à l’actuelle conjoncture nous devons unir nos forces depuis tous les États membres et depuis toutes les sphères : politique, intellectuelle mais également depuis la société civile. Notre vision est solidaire et internationaliste.

Pour ces raisons, nous voulons créer un espace de confluence au sein duquel tous les mouvements, les personnes et les organisations qui s’opposent au modèle actuel d’Union européenne puissent discuter et élaborer un agenda commun d’actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
, de projets et d’objectifs. Ceci dans le but principal de rompre avec le régime d’austérité de l’UE et de démocratiser radicalement les institutions européennes, en les mettant au service des citoyens.

Pour cela, nous convoquons une conférence européenne les 19, 20 et 21 février à Madrid et nous appelons publiquement à participer aux débats, groupes de travail et présentations qui s’organiseront.

L’appel en espagnol ici.

Et à l’agenda.

Première signature
- Lola Sánchez Eurodiputada, Podemos
- Miguel Urban Eurodiputado, Podemos
- Marina Albiol Eurodiputada, Izquierda Plural
- Javier Couso Eurodiputado, Izquierda Plural
- Susan George Presidente del Transnational Institute
- Yanis Varoufakis Economista, ex-Ministro de Finanzas griego
- Ada Colau Alcaldesa de Barcelona
- Eric Toussaint Portavoz CADTM
- Zoe Konstantopoulou Abogada, ex-Presidenta del Parlamento griego
- Catherine Samary Économiste altermondialiste, France
- Ken Loach Film director, UK
- Mariana Mortagua Diputada Parlamento de Portugal
- Noam Chomsky Lingüista, Filósofo y Activista, USA
- Alexandra Strickner Presidente de ATTAC Austria
- Adoración Guamán Profesora de derecho del trabajo. Universitat de València, miembro del consejo científico de Attac
- Alda Sousa Ex-députée européenne, Bloco de Esquerda, Portugal
- Alexandra Fernandez Diputada al Congreso por la Marea
- Alexis Cukier Philosophe, Fondation Copernic, France
- Alfred de Zayas Relator Independiente de la ONU para DD.HH
- Ana Benavente Sociologue, IAC, Portugal
- Andrej Hunko Diputado Die Linke al Bundestag
- Andy Storey University College Dublin
- Angela Wigger Associate Professor, Radboud University, The Netherlands
- Anna Gabriel Diputada/o autonomico de las CUP
- Antonio Baylos Catedrático de Derecho del Trabajo. Universidad de Castilla la Mancha.
- Antonio Sanabria Profesor de economía de la Universidad Complutense
- Antonis Ntavanelos DEA – consejo político de unidad popular
- Beatriz Talegon Abogada, ex-Secretaria General de la Unión Internacional -de Jóvenes Socialistas
- Bibiana Medialdea Profesora de Economía de la UCM
- Bodo Ellmers Eurodad, Brussels
- Bruno Bosteels Cornell University
- Carlos Sanchez Mato Concejal de Economía y Hacienda de Madrid
- Carmen San José Diputada Podemos CAM
- Cédric Durand Economista, Centre d’Economie de l’Université Paris-Nord-École des Hautes Études en Sciences Sociales, EHESS
- Céline CAUDRON Militante féministe (Belgique)
- Cem Oyvat Lecturer, University of Greenwich
- Chris Hedges Pulitzer Prize – Journalism
- Christina Laskaridis Miembro del Comité de la Verdad de la Deuda Griega
- Christine Pagnoulle President of ATTAC Liége
- Christine Vandendaelen Féministe, membre du secrétariat international du CADTM et CADTM Belgique
- Corine Gobin Politologue á lÚLB, Belgium
- Costas Lapavitsas Profesor de Economía en SOAS, Londres
- Creston Davis Founder, Director &Professor of Philosophy, The Global Center For Advanced Studies, GCAS
- Daniel Munevar Asesor Yanis Varoufakis y Miembro CADTM
- Daniel PIRON Ancien secrétaire interprofessionnel de la FGTB-CharleroiSud Hainaut (Belgique)
- Daniel Tanuro Ecosocialist Network
- David Fernández Diputada/o autonomico de las CUP
- David Wagner Député – déi Lénk, Luxembourg
- Dimitris Sotiropoulos Open University, UK
- Eduardo Garzón Economista
- Ernest Urtasun Eurodiputado de ICV,Grupo de Los Verdes/ALE
- Eugénia Pires Economist, Portugal
- Fabio di Masi Member of the Euro Parliament, Die Linke
- Fátima Martín Periodista y Miembro de la PACD
- Fernando Luengo Profesor de Economía Aplicada de la UCM y miembro el CCA de Madrid de Podemos
- Florent Marcellesi Portavoz de EQUO en el Parlamento Europeo , Grupo de Los Verdes
- Francisco Louça Bloco de Esquerda, Portugal
- Freddy MATHIEU Ancien secrétaire interprofessionnel de la FGTB Mons-Borinage (Belgique)
- Gerardo Pisarello Primer Teniente de Alcalde Barcelona
- Gilbert Achcar Professeur, SOAS, Université de Londres
- Gilbert Lieben General Secretary CGSP Wallonne, Trade Union
- Gustave Massiah Membre Fondateur de IPAM France
- Heikki Patomäki Professor of University of Helsinki, Member of Board Vasemmistoliitto -Vänsterförbundet – The Left Alliance
Hilary Wainwright Co-editor Red Pepper and Fellow of Transnational Institute, UK
- Hugo Braun Attac Germany
- Huáscar Sologuren PACD Madrid
- Ioanna Gaitani Ex diputada de Syriza-Red Network
- Isabel Serra Diputada Podemos CAM
- Jaime Pastor Polítólogo y Editor de la revista Viento Sur
- James Petras Bartle Professor Emeritus, Binghamton University
- Jean-Francois Ramquet General Secretary FGTB Liege, Trade Union
- Jérôme Duval Miembro PACD y CADTM
- Joana Mortágua Economista, Diputada del Parlamento del Portugal
- Joao Camargo Precários Inflexíveis, Portugal
- John Hillary Director de War on Want, UK
- John Weeks Professor Emeritus, SOAS, University of London
- Jonathan Stevenson Jubilee Debt Campaign
- Jordi Sebastiá Eurodiputado por Compromís, Grupo de Los Verdes
- Jose María González (Kichi) Alcalde de Cádiz
- Jose Máría González Suarez Presidente de la Fundación por una Europa de los Ciudadanos
- Josep Manel Busqueta Ex-Diputado autonómico de la CUP
- Josep María Terricabras Eurodiputado Grupo Los Verdes
- Juan Torres Catedrático de Teoría Económica y Economía Política. Universidad de Sevilla
- Justa Montero Activista feminista y miembro de la Asamblea Feminista
- Katerina Sergidou Red Network
- Kenneth Haar Corporate Europe Observatory, Denmark
- Lídia Senra Rodríguez Diputada por Alternativa Galega de Ezquerda (Galiza) no Parlamento Europeo
- Lina Gálvez Catedrática de Historia e Instituciones Económica. Universidad Pablo de Olavide
- Lourdes Benería Profesora Emerita Dpto. Planificación Urbana y Reginal Cornell University
- Ludovica Rogers Member of Debt Resistance UK
- Luís Fazenda Bloco de Esquerda, Portugal
- Luka Mesec Leader of Parliamentary Group of Zdruzena Levica, (United Left), Slovenia
- Luke Cooper Another Europe is Possible, UK
- Mamadou Ba Bloco d´Esquerda
- Manolo Garí Anticapitalistas
- Manolo Monereo Doctor en Ciencias Políticas y licenciado en Derecho
- Maria Bolari Ex diputada de Syriza-Red Network
- Maria Lucia Fatorelli National Coordinator of Citizen Debt Audit Brazil
- Marga Ferré Ejecutiva IU
- Mauricio Valiente Concejal Ahora Madrid
- Mehmet Ugur Professor in Economics and Institutions, International Business and Economics, University or Greenwich
- Michael Hardt Duke University
- Michael Hudson ISLET : Institute for the Study of Long-Term Economic -Trends, USA
- Michael Lowy Reseau Ecosocialiste International, France
- Miguel López SKP-Finlandia
- Michel Husson Économiste, membre de la commission pour la vérité sur la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
grecque (France)
- Miska Seppaelae Vasemmistoliitto -Vänsterförbundet – The Left Alliance
- Moisis Litsis Journalist, Greek Committee Against Debt, CADTM
- Mónica Oltra Compromís – Vicepresidenta de la Generalitat Valenciana
- Montserrat Galcerán Catedrática emérita de filosofía, Concejala de Ahora Madrid
- Myriam Martin Portavoz de Ensemble y Diputada Regional
- Myriam Vander Stichele (TNI/SOMO) The Netherlands SOMO es Center for Research on Multinational Corporations
- Natalia Munevar Plataforma Auditoría Ciudadana de la Deuda – PACD
- Nick Dearden Director de Global Justice UK
- Nikolaos Chountis Eurodiputado Unidad Popular (Grecia)
- Olivier Besancenot Ex-candidato a las presidenciales del NPA, Francia
- Ozlem Onaran Professor of Economics and Director of Greenwich Political Economy Research Center, University or Greenwich
- Pablo Carmona Concejal Ahora Madrid
- Patrick Saurin Portavoz del Sindicato Sud del Banco BPCE, Francia.Miembro del Comité de la Verdad sobre la Deuda Griega
- Paul Murphy Irish Socialist Party. Anti-Austerity Alliance Dublin, Ireland
- Pauline FORGES Enseignante, déléguée syndicale, membre de la LCR-SAP (Belgique)
- Penelope Duggan Editor International Viewpoint, UK-France
- Peter VELTMANS Syndikalist ACOD Financiën, lid van de SAP-LCR (Belgium)
- Philippe Marlière Profesor de política europea en University College, London
- Pierre Galand Président du Forum Nord Sud, Belgique
- Pierre Khala Coprésident de la Fondation Copernic, France
- Pierre Vanek Député – Membre de Solidarités, Suisse
- Quim Arrufat Diputada/o autonomico de las CUP
- Rastko Mocnik Sociologist, Ljubljana, Belgrade
- Rafael Escudero Profesor de filosofía del derecho. Universidad Carlos III de Madrid.
- Raúl Camargo Diputado Podemos CAM
- Richard Wolff The New School
- Rommy Arce Concejala Ahora Madrid
- Rui Viana Pereira Membre de CADPP, Portugal
- Ruth Rubio Marín Professor of Constitutional and Public Comparative Law European University Institute
- Sebastían Martín Profesor de Historia del Derecho. Universidad de Sevilla
- Sergi Cutillas PACD, Miembro Comité de la Verdad sobre la Deuda Griega
- Sofia Sakorafa Member of the Euro Parliament, Greece
- Sol Sanchez Diputada IU-UP en el Congreso
- Sonia Farré PACD, En Comú Podem
- Sonia Mitralia Membre du Comité pour lánnulation de la dette du Tiers-Monde ( CADTM) et de l’Initiative “Femmes contre la dette et les mesures d’austerité”
- Soren Sondergaard MP for the Red-Green Alliance, Denmark
- Srecko Horvat Croatia – UK
- Stanislas Jourdan Mediaactivist, Basic Income, Quantitative Easing
- Stathis Kouvelakis Profesor en Kings College, Londres
- Stavros Tombazos Professeur d’économie politique, Université de Chypre
- Stefan Zgliczynski Editor of le Monde Diplomatique, Poland
- Tariq Ali New Left Review
- Teresa Rodriguez Secretaria General de Podemos y Diputada en Andalucía
- Thomas WEYTS SAP-LCR ,Belgique
- Xabier Benito Eurodiputado Podemos
- Tom Kucharz Miembro de Ecologistas en Acción, Spain
- Yago Álvarez PACD Madrid
- Yayo Herrero Ecologistas en Acción
- Yorgos Mitralias Promoteur “Manifeste Antifasciste Europeen”
- Zbigniew Marcin Kowalewski Chercheur et Editeur, Pologne


Source : Plan B Europa