Le 14 mars contre l’austérité assiégeons la Banque de France !

5 mars 2015 par CAC France


Chaque semaine apporte un nouveau scandale d’évasion fiscale impliquant les banques. Chaque mois voit un nouveau chiffre record de chômeurs inscrits à Pôle Emploi. Chaque année voit un nouveau record d’émissions de CO2. Les classes dominantes détruisent nos vies et la planète.

En Europe, un peuple s’est dressé contre les politiques désastreuses imposées par la Troïka Troïka Troïka : FMI, Commission européenne et Banque centrale européenne qui, ensemble, imposent au travers des prêts des mesures d’austérité aux pays en difficulté. et l’oligarchie financière. La Grèce a décidé d’en finir avec l’austérité et de taxer les riches pour donner la priorité aux classes populaires. Elle demande un allègement substantiel de sa dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
dont le fardeau empêche toute politique alternative.

Mais le nouveau gouvernement grec se heurte au chantage des institutions européennes et de nos gouvernements : « renoncez à votre programme ou nous coupons les crédits ». La Banque centrale européenne BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
menace de laisser tomber les banques grecques, ce qui provoquerait leur faillite et amènerait sans doute la Grèce à sortir de l’euro.

Le combat du peuple grec est le nôtre : il permet d’engager de façon concrète le débat sur la mobilisation pour des politiques alternatives en Europe et en France.

BLOCKUPY BdFLe 18 mars à Francfort, se tient Blockupy Frankfurt : des dizaines de milliers de manifestants venus d’Allemagne et de toute l’Europe manifesteront lors de l’inauguration du nouveau et luxueux siège de la BCE. Nous serons avec eux, pour exiger une autre BCE, qui finance non pas la spéculation Spéculation Opération consistant à prendre position sur un marché, souvent à contre-courant, dans l’espoir de dégager un profit.
Activité consistant à rechercher des gains sous forme de plus-value en pariant sur la valeur future des biens et des actifs financiers ou monétaires. La spéculation génère un divorce entre la sphère financière et la sphère productive. Les marchés des changes constituent le principal lieu de spéculation.
des banques mais la transition écologique et sociale. Le 14 mars, en écho anticipé à Blockupy, nous (http://www.audit-citoyen.org/) organisons partout en France Blockupy BdF : des rassemblements citoyens devant les succursales de la Banque de France, membre du Système européen de banques centrales.


Contre l’austérité et le chantage européens

Pour un audit et une restructuration décisive des dettes publiques

Pour le droit du peuple grec et des peuples européens à décider eux-mêmes de leur avenir, un avenir de solidarité et de démocratie.

Le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique rassemble assemble des organisations associatives (Attac, CADTM, Fondation Copernic, Amis de la Terre, Économistes atterrés, AC !, ...) et syndicales (CGT, FSU, Solidaires...), voir audit-citoyen.org.

Pour l’animation des rassemblements nous proposons une action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
symbolique « Détruisons le mur de l’austérité ». Le 14 mars chaque participant-e amène un carton de déménagement où elle-il a inscrit une phrase sur les dégâts de l’austérité. On empile les cartons pour construire un mur devant la succursale de la Banque de France. L’action se termine quand les participant-e-s détruisent le mur en y projetant des ballons où sont inscrites des solutions (« Démocratie », « Annulons les dettes », « Justice sociale », « Égalité », « Sauvons la planète », etc...). N’oubliez pas de prévenir la presse !


CAC France

Collectif pour un audit citoyen de la dette publique
Site : http://www.audit-citoyen.org