La gigantesque accumulation

18 août par Hugo Harari-Kermadec , Arthur Jatteau


Nous partageons ici le premier épisode de la gigantesque accumulation, le podcast des économistes atterrés sur Spectre. Dans ce premier épisoode, Hugo Harari-Kermadec reçoit Arthur Jatteau, l’un des cinq atterrés auteurs du « précis d’économie citoyenne », « La dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
publique ».

En déconstruisant la vision néolibérale de la dette publique, on comprend à quoi sert réellement cet outil et surtout à quoi il pourrait servir dans le cadre d’une autre politique économique. Arthur Jatteau revient également sur le projet, qui divise à gauche, d’annulation de la dette détenue par la banque centrale européenne BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
. Enfin, on dessine les contours d’un autre mécanisme de financement de la dette publique, indépendant des marchés financiers Marchés financiers
Marché financier
Marché des capitaux à long terme. Il comprend un marché primaire, celui des émissions et un marché secondaire, celui de la revente. À côté des marchés réglementés, on trouve les marchés de gré à gré qui ne sont pas tenus de satisfaire à des conditions minimales.
comme des institutions de l’union européenne.

Source : Spectre