L’année 2020 était-elle pourrie ou méga pourrie ? (Best of des bonnes nouvelles en 2020)

27 janvier par Bonnes nouvelles


Elle commençait en force dès janvier avec les incendies en Australie : 18 millions d’hectares brûlés et un milliard d’animaux tués…

Et puis… COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, et sa gestion calamiteuse à de nombreux égards : un communication défaillante et une gestion des masques aberrantes, des étudiant.e.s tombant dans la précarité ; des maisons de repos et de soins livrées à elles-mêmes ; un abandon des personnes sans-abris et des personnes enfermées…

Et puis, 2020 c’est aussi des inégalités en augmentation et toujours aussi scandaleuses : des CEO du BEL 20 ou du CAC 40 qui gagnent en quelques jours autant qu’un.e travailleur/euse « moyen.ne » sur une année ; des milliardaires comme Jeff Besos , le patron d’Amazon, qui doublent leur fortune en un année : + 78 milliards ; Des multinationales qui continuent de pratiquer massivement l’évasion fiscale, de violer les droits humains et d’agir sans aucun scrupule (Amazon qui licencie sept femmes pour grossesse contre-productive, Coca-cola qui menace de délocaliser parce que l’Italie veut introduire une mini taxe sur le pastique et le sucre…).

Et puis… encore COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, COVID, et ses conséquences dramatiques : l’économie qui dégringole, le chômage, la précarité et la pauvreté qui explosent, des attaques frontales contre la démocratie et les libertés fondamentales, des mesures contradictoires et un confinement qui provoquent un mal-être généralisé…

Et puis, des guerres et des conflits sanglants qui se poursuivent ; des violences envers les femmes, les noir.e.s, les LGBTQI+ (et tant d’autres) qui continuent, encore et encore.

Et puis, des beaux discours sur la nécessité de revaloriser les métiers essentiels et de sortir certains secteurs de la logique du marché, mais dans la réalité, AUCUN changement de paradigme à l’horizon.

Mais l’année 2020 fut aussi celle du soulèvement de nombreux peuples contre cette logique mortifère capitaliste et antidémocratique :

États-Unis  : puissant mouvement Black Lives Matter dénonçant le racisme et la répression policière. Défaite électorale de Donald Trump.

Bolivie : défaite électorale de la droite putschiste en Bolivie et victoire de la gauche en octobre 2020.

Chili : victoire du vote populaire pour mettre fin à la constitution de Pinochet en octobre 2020.

Brésil : défaite électorale des partisans de Bolsonaro dans les élections locales au Brésil en novembre 2020.

Puerto Rico : succès électoral d’un nouveau mouvement politique citoyen. 

Inde : plus grande grève de l’histoire mondiale avec 250 millions de travailleurs qui se mobilisent contre la révision des lois sur le travail et la libéralisation de l’agriculture.

Thaïlande :  grandes mobilisations étudiantes et d’autres couches de la population contre la monarchie. 

Pologne : extraordinaires mobilisations des femmes contre un renforcement des lois anti avortement en octobre 2020.

Liban : mobilisation générale contre la politique du gouvernement.

Grèce : grande mobilisation anti fasciste en octobre 2020 débouchant sur la condamnation du parti néonazi Aube dorée comme organisation criminelle.

Slovénie : mobilisations contre le gouvernement néolibéral nationaliste raciste du premier ministre Jansa.

Biélorussie : grande mobilisation contre la réélection du président autoritaire Loukachenko.

 

Angola : manifestations des jeunes contre le chômage, la corruption, les injustices sociales.

Maurice : manifestations populaires contre la pollution et pour la biodiversité.

Namibie : manifestations contre les violences sexuelles.

 

Partout dans le monde, de nombreuses actions Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
ont été porteuses d’espoirs. Certaines de ces actions ont abouti à des victoires. Grâce à un travail collectif, nous avons recensé, publié et diffusé plus de 150 victoires en 2020.

Bien sûr, ces petites et grandes victoires restent partielles et insuffisantes. Prises individuellement, certaines peuvent même paraître dérisoires. Mais elles sont un point d’appui. Elles prouvent que des victoires sont possibles et, mises ensemble, elles montrent à quel point la volonté de changement est puissant et omniprésent.

Nous vous proposons ci-dessous un petit Best of des plus belles victoires de l’année. Nous espérons qu’elles vous aideront à lutter contre le fatalisme de T.I.N.A. (There is no alternative) et constitueront des moteurs et des sources d’inspiration pour vos actions individuelles et collectives.

En vous souhaitant toute la réussite possible pour vos projets en 2021.

En nous souhaitant à toutes et tous de belles victoires en 2021, grandes ou petites.

Solidairement.
L’équipe de Bonnes nouvelles : Jeanne-Marie, Philippe, Vanessa, Hélène, Brieuc, Caroline & Olivier

PS1 : pour vous inscrire ou vous désabonner de cette newsletter, envoyez un mail à ilfauttuertina chez collectifs.net

PS2 : vous pouvez retrouver toutes les bonnes nouvelles, classées par pays et par thématique sur le site.

PS3 : vous aimez notre site et vous voulez soutenir notre travail, entièrement bénévole ? Faites nous un petit don ICI. Merci à toutes celles et tous ceux qui ont déjà décidé de nous soutenir

PS4 : bien sûr, continuez de partager nos articles et de liker notre page facebook : https://www.facebook.com/il.faut.tuer.tina/

PS5 : Il faut tuer T.I.N.A. collabore depuis 2020 avec un illustrateur : Tanguy Maerten. Pour le suivre sur instagram : https://www.instagram.com/riennepress/?hl=fr

 

AGRICULTURE & ALIMENTATION 

 

ÉCOLOGIE, CLIMAT & BIENS COMMUNS  

 

 

DÉMOCRATIE 

 

 

ÉCONOMIE / FINANCE

 

 

DROITS SOCIAUX

 

 

FÉMINISME & LGBTQI

 

 

MIGRATIONS
 

 




Bonnes nouvelles

La célèbre expression de Margaret Thatcher « TINA » (There Is No Alternative) est tout sauf vraie. Partout sur la planète, des alternatives sociales, économiques, démocratiques et écologiques se mettent en place. Partout dans le monde, des hommes et des femmes refusent et combattent l’injustice.
www.bonnes-nouvelles.be

Autres articles en français de Bonnes nouvelles (46)

0 | 10 | 20 | 30 | 40