Appel pour une Conférence européenne contre l’austérité, les licenciements et les privatisations et pour la défense de l’État providence

28 février 2011 par Coalition of Resistance


Un nouveau mouvement s’est levé en Europe.

En Grèce, en mai, une série de grèves générales ont secoué le gouvernement. En France, l’automne dernier, des millions de personnes sont parties en grève et sont descendues dans la rue pour s’opposer à l’augmentation de l’âge de retraite. Il y a eu des grèves générales en Espagne, en Italie et au Portugal. En Grande-Bretagne, un nouveau mouvement étudiant est descendu dans la rue contre le démantèlement de l’éducation pour tous. L’Irlande a connu sa plus grande manifestation syndicale depuis une génération et il ya eu de grandes manifestations en Allemagne, en Roumanie, en Islande et ailleurs.

Les peuples d’Europe sont confrontés à un ennemi commun. Le problème de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque africaine de développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds européen de développement.
Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.
Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics.
en cours est la dernière étape d’une crise du capitalisme de longue durée qui a maintenant un impact sur pratiquement chaque aspect de nos vies. Mais plutôt que de traiter les problèmes fondamentaux, les gouvernements, la Commission européenne et la Banque centrale européenne BCE
Banque centrale européenne
La Banque centrale européenne est une institution européenne basée à Francfort, créée en 1998. Les pays de la zone euro lui ont transféré leurs compétences en matières monétaires et son rôle officiel est d’assurer la stabilité des prix (lutter contre l’inflation) dans la dite zone.
Ses trois organes de décision (le conseil des gouverneurs, le directoire et le conseil général) sont tous composés de gouverneurs de banques centrales des pays membres et/ou de spécialistes « reconnus ». Ses statuts la veulent « indépendante » politiquement mais elle est directement influencée par le monde financier.
essayent de faire payer le peuple - par le biais des réductions de dépenses publiques, des mesures d’austérité, les privatisations et la déréglementation du marché du travail. Nous sommes pour une alternative à l’Europe néolibérale et pour la résistance à cette destruction.

Dans chaque pays, en Europe, tous les acquis sociaux de la période d’après-guerre sont aujourd’hui menacés. La Banque centrale Banque centrale La banque centrale d’un pays gère la politique monétaire et détient le monopole de l’émission de la monnaie nationale. C’est auprès d’elle que les banques commerciales sont contraintes de s’approvisionner en monnaie, selon un prix d’approvisionnement déterminé par les taux directeurs de la banque centrale. européenne non élue accorde des prêts à des pays comme la Grèce a condition de réaliser des réductions spectaculaires sur les services publiques, les salaires et les retraites qui conduiront à un appauvrissement massif.

2011 sera une année cruciale - nous devons veiller à ce que ce nouveau mouvement monte en puissance et commence à contester le pouvoir des marchés financiers Marchés financiers
Marché financier
Marché des capitaux à long terme. Il comprend un marché primaire, celui des émissions et un marché secondaire, celui de la revente. À côté des marchés réglementés, on trouve les marchés de gré à gré qui ne sont pas tenus de satisfaire à des conditions minimales.
. La situation est urgente. La crise économique continue de s’approfondir, menaçant de plonger l’Europe dans la recession.

En Grande-Bretagne, nous avons établi une « coalition de résistance » lors d’une conférence de Novembre qui a rassemblé plus de 1200 militants politiques et syndicaux. Nous sommes déterminés à nous opposer à toutes les mesures d’austérité et de privatisation et à défendre l’Etat-providence. Nous encourageons toutes les organisations à travailler ensemble pour une campagne de masse d’action Action
Actions
Valeur mobilière émise par une société par actions. Ce titre représente une fraction du capital social. Il donne au titulaire (l’actionnaire) le droit notamment de recevoir une part des bénéfices distribués (le dividende) et de participer aux assemblées générales.
dans les communautés locales et en faveur d’une grève par les syndicats.

C’est déjà un mouvement international. Mais nous avons besoin d’apprendre des expériences de chacun et a travailler dans le but d’une résistance coordonnée à travers l’Europe et au-delà.

Nous appelons donc à une Conférence européenne contre l’austérité, qui se tiendra à Londres à titre provisoire le samedi 1er Octobre, avec des délégations et des représentants de syndicats, mouvements sociaux et organisations progressistes à travers toute l’Europe. Nous espérons que cette conférence sera une étape vers la coordination de la résistance en convenant d’un jour à l’échelle européenne d’action contre l’austérité, les licenciements et les privatisations et en défense de notre État-providence.

Solidairement vôtre,

Tony Benn, President Coalition of Resistance
Len McCluskey, Unite General Secretary
Bob Crow, RMT General Secretary
John McDonnell MP
Jeremy Corbyn MP
Caoline Lucas MP
Jeremy Dear, NUJ General Secretary
Lindsey German, Convenor Stop the War
Fred Leplat, Coalition of Resistance
Ken Loach,
Imran Khan, the People’s Charter
Chris Bambery, Secretary Right to Work campaign
Andrew Burgin, Secretary Coalition of Resistance
Bill Greenshields, Chair Communist Party of Britain
Paul Mackney, former UCU General Secretary
Clare Solomon, President ULU Students Union
Kate Hudson
Lee Jasper, BARAC

18th February 2011
http://www.coalitionofresistance.org.uk/
coalitionofresistance chez mail.com




Traduction(s)